Blanchir ses dents naturellement

Dans le domaine de l’hygiène bucco-dentaire, la poudre de charbon s’impose comme la nouvelle tendance. Obtenue par la calcination de matières organiques riches en carbone, elle agit en absorbant les toxines, en détoxifiant et en blanchissant l’émail dentaire. 

Mieux encore, le charbon végétale, grâce à ses propriétés anti-oxydantes, préserve la jeunesse cutanée, régule l’excédent de sébum des peaux grasses et nettoie l’épiderme. 

Le saviez-vous ? les dents sont composées de deux couches : l’émail d’une couleur blanchâtre et la dentine d’une couleur jaune. Suite à la dégradation de l’émail, la dentine devient fortement visible et par conséquent la dent qu’elle couvrait apparait jaune. 

Le charbon actif s’avère très efficace pour absorber les tanins ; des composés chimiques qui tâchent les dents et qu’on trouve généralement dans le thé, le café, le vin et les sodas. Mieux encore, le charbon possède d’autres bienfaits : détartrer les dents, neutraliser la mauvaise haleine, polir les dents, soigner les gencives enflammées…

Si le charbon végétal est sans risque pour l’organisme, une application trop répétée peut contribuer, dans certains cas, à une abrasion de l’émail et sensibiliser légèrement vos dents pendant une durée. Il vaut mieux donc commencer par une cure de 2 semaines à raison de une fois par jour et par la suite se limiter à deux ou trois fois par semaine. Pensez à utiliser un dentifrice blancheur pour une utilisation quotidienne afin de maintenir les résultats obtenus avec le charbon. 

Enfin, pensez à réduire votre consommation de boissons et d’aliments colorés (ils contiennent des pigments de couleurs responsables de la coloration des dents), brosser vos dents au minimum deux fois par jour et prévoyez une visite chez votre dentiste au moins une fois chaque 6 mois. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *